>

2016-03-13T10:36:17+01:00

Et si on luttait contre les préjugés sexistes ?

Publié par lesmicmacsdemalova

En 2016, les péjugés sexistes existent encore. Nous essayons chaque jour de lutter contre les stéréotypes par de multiples moyens.

 

Certains se battent en alertant des catalogues sexistes notamment à Noël . Les fameuses photos de petits garçons jouant aux voitures et les petites filles jouant aux poupées ne devraient même plus exister au 21 ième siècle !

 

D'autres se battent pour que les pères aient les mêmes droits parentaux que les mères lors des divorces. 75% des cas , les enfants sont confiés à la mère. La société contribue chaque jour à cette mascarade. Il n'y a qu'à voir le nombre de "sage femme" homme, le nombre d'auxiliaires de puériculture homme... L'enfant dès la naissance est plongé dans ce sexisme persistant.

 

Il y' a quelques semaines , une association est née pour faire vivre le prix Brindacier initié par Catherine Coutelle et son équipe en 2013.

Et si on luttait contre les préjugés sexistes ?

..

Catherine, députée de la Vienne depuis 2007, est très engagée pour l'égalité hommes-femmes. Elle défend l'importance d'une éducation à l'égalité et une sensibilisation dès le plus jeune âge contre les stéréotypes sexistes. Le prix Brindacier est crée naturellement grâce à ses convictions.

 

Le prix Brindacier récompense depuis 2013, des livres déstinés à la jeunesse traitant de la place des femmes, de l'émancipation des individus et l'égalité dans notre société.

 

Cette année, les 6 ouvrages séléctionnés:

 

> La ballade de Mulan - Chun-liang Yeh, illustr Clémence Pollet - (Editions HongFei)
 

> Les farfelus - Miguel Tanco - (Editions Les Fourmis Rouges)
 

> Je suis une fille - Yasmeen Ismail - (Editions Milan)


> Paloma et le vaste monde - Véronique Ovaldé, illustr. Jeanne Detalante - (Editions Actes 
Sud Junior)

 

> La princesse et le poney - Kate Beaton, trad. Cécile Guais - (Editions Cambourakis 
jeunesse)

> Le tatouage magique - Didier Lévy, illustr. Matthieu Roussel - (Editions Sarbacane)

 

Le jury était composé de personnes sensibles au projet :

  •  Sébastien Aufort, collaborateur de cabinet Conseil Régional
  • Olivier Barbin, blogueur parental je-suis-papa.com
  •  Agnès Castel, chargée de mission égalité au Rectorat
  •  Anne Lavigne, responsable secteur jeunes CSC La Blaiserie
  •  Delphine Le Bihan, psychologue libérale
  • Jérôme Sasiela, infographiste
  •  Danielle Schramm, traductrice
  • Isabelle Taveneau, vidéaste

L'album primé

Le tatouage magique

Et si on luttait contre les préjugés sexistes ?

.

Synopsis:

Quand son maître, le plus fameux tatoueur de la ville, lui annonce sa retraite prochaine, la jeune Naomi est effondrée. Que va-t-elle devenir, elle qui ne sait rien faire que le servir ? La voilà partie sur les chemins, forte tout de même d’un tatouage offert en cadeau d’adieu : un petit singe, qui, comme par magie, va s’animer et l’encourager à chaque épreuve. Et celles-ci vont être de taille, à commencer par un face-à-face terrifi ant avec un gros monstre terriblement poilu.

 

Ce livre apprend à se faire confiance,que l'expérience personnelle mène à la réalisation de soi. Il apprend à l'enfant que l'on peut aller au bout de nos objectifs que l'on soit garçon, fille, homme ou femme. L'important est de se faire confiance et qu'au bout de ce parcours semé d'embûches il y' a l'émancipation.

 

J'espère que vous avez été aussi touché que moi par cette association.

 

N'oubliez pas, un garçon peut aimer jouer aux voitures à condition que c'est lui qui ait décidé.

Notre éducation, notre ouverture d'esprit est notre force pour lutter contre les préjugés sexistes !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog